IMG_6900

Je ne suis pas un fan absolu de la Bretagne. En tout cas je n'y passerais pas mes vacances d'été. En revanche lorsqu'il s'agit d'y faire du vélo qui plus est sur un magnifique tracé comme celui du Tro Bro et qu'en plus la météo est de sortie, je signe des deux mains.

Cap plein ouest pour notre second week end d'affilée pour cette belle rando sur un parcours différent de Roubaix mais grandement apparenté avec ses onze passages en chemin, les fameux ribinou. La boucle est nettement plus courte que ce que nous avons l'habitude d'effectuer avec ses 110 kilomètres mais un peu de dénivelé et ces chemins font que c'est très bien comme ça.

Je suis encore accompagné de mon pote Hervé qui est toujours en découverte tandis que c'est la troisième fois pour moi. En 2016, le parcours m'avait un peu laissé sur ma faim par rapport à la première édition à laquelle j'avais participé. Heureusement le tracé de cette année ressemble beaucoup à cette première expérience notamment dans son magnifique final.

Hervé n'est pas arrivé dans les meilleures conditions avec une grosse douleur musculaire dans le dos et nous décidons de subir dans un premier temps en attendant de voir comment son corps va réagir. Nous avons anticipé le départ de quelques secondes pour partir devant et c'est dans un groupe de plus de 150 gars que nous attaquons les premiers kilomètres.

Le tempo est correct sans être trop élevé. Tant mieux car la présence de motos ouvreuses et suiveuses en grise certains qui ne semblent pourtant pas avoir l'habitude de rouler en peloton ce qui occasionnera quelques coups de frein mais aussi une ou deux chutes.

L'écrèmage se fait par l'arrière et l'allure augmente à l'approche du premier ribin situé au kilomètre 20. Nous sommes toujours une bonne centaine et nous l'abordons plutôt en queue. Ce premier chemin est très facile avec seulement une bande d'herbe centrale et de l'asphalte propre des deux côtés. La difficulté sera seulement la présence de la voiture d'une gentille dame arrêtée sur le bas côté au bout de 100 mètres....De quoi étirer le groupe sans pour autant le casser. Nous recollons aussitôt les roues pour poursuivre notre chemin.

 

IMG_6860

Le second ribin est dans la même veine, sans difficulté et il faudra attendre les deux suivants pour trouver de vrais chemins caillouteux. Là on commence à se faire plaisir mais aussi à perdre du monde.

 

IMG_6862

Nous allons par la suite retrouver une transition asphaltée sur laquelle j'aurai une petite alerte. Descendu à l'arrière pour retirer une couche de vêtements, j'aurai la malchance de le faire au passage d'une bonne cuvette sur laquelle de nombreux concurrents commenceront à lâcher prise. Obligé de zigzaguer pour recoller sur le haut de la bosse, je m'apercevrai par la suite que je l'ai montée sur 50 x 11 !!

Nous allons poursuivre vers le nord pour arriver au magnifique passage de Meneham où nous longerons la côte avec de superbes paysages. Le vent va faire son effet et après 70 bornes nous nous apercevons que beaucoup commencent à accuser le coup alors que personnellement je commencerai tout juste à être chaud. Du côté d'Hervé, le physique se maintient et nous sommes bien au chaud dans le groupe réduit à seulement une cinquantaine de gars.

 

IMG_7008

IMG_7036

Il reste 40 bornes, nous n'avons emprunté que quatre ribinou et le meilleur est donc à venir. Après le passage à Guisseny nous montons une belle bosse avec du 14% dans laquelle Hervé va peiner du fait de ne pouvoir se mettre debout sur les pédales. Nous perdons le contact avec le groupe mais nous faisons la jonction au sommet avec une poignée de gars pour tout de suite enchainer avec une série de ribinou développant entre 1500 et 2400 mètres. Plus ou moins carrossables, ces derniers vont nous permettre de rouler en tête de notre groupe et de vraiment nous faire plaisir à tour de rôle. Nous perdons la majorité de nos accompagnateurs et allons faire le final à deux.

 

 

 

Et le final est magnifique. Un premier ribin situé juste après une belle bosse et dont l'amorce est elle même montante va commencer à nous ramener vers Lannilis. A la fin de ce secteur nous prenons vent défavorable et nous ne verrons plus personne non seulement devant nous mais personne ne rentrera sur nous non plus.

Les quinze derniers kilomètres nous font passer par le superbe ribin du chateau de Kerouartz que j'avais déjà emprunté lors de ma première participation et que j'espérais vraiment voir de nouveau au programme. Je ne serai donc pas déçu et doublement puisque nous enchainons tout de suite par le chemin de la ferme, la montée de Mesmeur et une pente au delà de 7%. J'ai décidé à la sortie du chateau de poursuivre et d'attendre Hervé en haut de la ferme mais il sera finalement pas loin derrière moi même s'il commence à vraiment souffrir.

 

 

 

IMG_6895

 

IMG_6897

 

IMG_6893

 

DSCF0988

 

Il ne nous reste qu'une quinzaine de bornes pour entrer sur le circuit d'arrivée de la course des pros dont nous emprunterons le ribin final celui-là très facile.

 

 

 

Virage en haut puis descente puis faux plat montant pour aborder la flamme rouge et remonter vers l'arrivée. C'en est fini en un peu plus de trois heures et 34.6 de moyenne, pas mal compte tenu du fait que nous avons fait les 20 dernières bornes à deux et vent défavorable.

 

 

 

 

 

Encore une belle dans la poche et au delà de la rando toujours un superbe week end à tous points de vue, bon restos, belles balades et bonnes rigolades. "Le vélo mais pas que"

Et pour clôre nous avons eu quelques minutes pour aller voir le départ des pros et notamment féliciter Evaldas Siskevicius pour son courageux Paris Roubaix.

Et on ne s'arrête pas là ! Samedi prochain nous participons à Liège Bastogne Liège. Je m'attends à souffrir sur un parcours pas vraiment dans mes cordes et ce même si nous ne faisons "que" le 155 kilomètres.

J'en serai à quatre monuments sur cinq avec le Ronde, Roubaix, Milan San Remo et donc Liège et mon but (mais je devrais dire notre but) est d'ajouter le Tour de Lombardie afin d'avoir effectué les cinq grandes. De quoi avoir des objectifs à plus ou moins court terme !

 

IMG_6849